[ Programme | S'incrire | Aller sur le site ]

« e-santé »

Pierre Desmarais
Desmarais avocats, Paris

Il y a quelques mois encore, le terme n'était que peu connu, et les réalités qu'il désigne l'étaient encore moins. Mais 2016 s'est ouvert sur une nette accélération, notamment avec les objets connectés.

Pourtant, les professionnels de santé restent divisés quant à l'adoption de l'e-santé en général, et des objets connectés en particulier. Les raisons sont diverses.

La principale tient probablement à l'infobésité que pourrait générer cette nouvelle pratique. Les praticiens ont déjà des agendas chargés, leur transmettre plus ou moins régulièrement des centaines de données, qui plus est dans un format non structuré, ne paraît donc pas sérieusement envisageable.

La deuxième pourrait résulter de craintes en terme de responsabilité. Quid si l'une de ces données n'était pas traitée en temps et en heure ou si les capteurs à l'origine de ces données n'étaient pas fiables, par exemple ?

Rejeter l'e-santé et les objets connectés n'est pourtant pas concevable. A peine de se faire emporter par un tsunami technologique incontrôlé. L'enjeu, en 2016, ce sera donc la recherche de solutions. De solutions pour donner confiance en des technologies toujours plus avancées, voire intelligentes.

Pierre Desmarais participera à Connected Health Monaco à la session

La eSanté et les professionnels de santé

Chairmen : Antonio Sillari, Pharmacien et Laurent Lefort, rédacteur en chef du Moniteur des Pharmacies

En partenariat avec Walgreens Boots Alliance

  • Le médicament personnalisé
    Frédéric Dayan, Dassault Systèmes
  • Les aspects juridiques de la eSanté pour les professionnels de santé
    Pierre Desmarais, Desmarais Avocats
  • Les aspects financiers de la eSanté
    Loick Menvielle, EDHEC
  • La sécurité des données en eSanté
    Antoine Denis, Responsable des marchés Santé et Affaires Sociales, Microsoft France

Suivez-nous / Follow us